Francesco Hoch

Né à Lugano en 1943, il étudie le chant ainsi que la direction d'orchestre et la musique électronique au Conservatoire G. Verdi de Milan.
Diplômé de composition auprès de F. Donatoni, il suit également les cours de S. Bussotti, K. Stockhausen et G. Ligeti.

Il compose, dès 1968, environ 80 pièces pour divers instruments, solistes, ensembles de chambre ou pour orchestre, voix – a cappella, avec instruments ou pour chœur, ainsi que des pièces pour la scène (théâtre, danse...), utilisant les multimedias et l'électronique. Il est joué en Europe, en Russie, aux États-unis, au Japon, Moyen-orient et en Amérique Latine.

Récipiendaire de nombreux prix, il reçoit dès 1980 des commandes de Pro Helvetia, de la Ville de Genève et de l'Union Européenne de Radiodiffusion. Il donne de nombreux concerts monographiques à Boswil, Lugano, Moscou, Baku, Ferrare, zurich, Lucerne. Il représente la Suisse au 300e anniversaire de la fondation de Saint-Pétersbourg et est invité à réaliser la partie électronique de l'œuvre The Magic Ring au centre expérimental Heinrich-Strobel à Freiburg in Breisgau (1998). Il est joué par ailleurs à la Fête de la Musique Suisse (RTSI 2003), au Festival Argerich (commande spéciale en 2008), par le Swiss Piano Trio, les Swiss Chamber Concerts (2008).

En 2001, la Télévision Suisse propose un portrait. Il enregistre plusieurs pièces.

Son œuvre se trouve à la bibliothèque centrale de Zurich. Il est le fondateur de l'Association pour la musique contemporaine Oggimusica à Lugano.